Ma trousse à pharmacie pour aller en concours

Ma trousse à pharmacie pour aller en concours

  Sellerie des Nacres  

 (8)    (0)

Ma trousse à pharmacie pour aller en concours

 

 

Les concours d’équitation, quelle que soit la discipline, demandent souvent de déplacer le cheval sur le lieu de compétition et ainsi toutes les affaires qui vont avec. La trousse à pharmacie apparait être un élément incontournable à emmener afin de pouvoir soigner des petits désagréments sans attendre d’être rentré à son écurie. Quels sont les éléments de base à avoir dans sa trousse de secours ?

 

 Les produits répulsifs

Il peut être intéressant d’emmener un répulsif contre les insectes, ceux-ci pouvant agacer votre monture et la déconcentrer. Attention, n’utilisez pas d’insecticides sur votre cheval ! Ce genre de produit est dangereux pour sa santé : en plus de tuer les insectes, il risque d’endommager la peau et les voies respiratoires de votre équidé. Il est plus prudent de se diriger vers des gammes de produits spécifiques aux chevaux, certes moins radicales mais plus respectueuses de sa santé.

Les substances qui reviennent fréquemment dans les répulsifs sont l’ail, la citronnelle, l’icaridine… Les répulsifs peuvent prendre différentes formes :

 

  • Les répulsifs en spray, les plus courants. Ils sont à pulvériser sur la peau. Tous les chevaux n’apprécient pas les sprays et sont dans ce cas compliqué à utiliser.
  • Les répulsifs en roll-on, de plus en plus utilisés : ils sont une bonne alternative au spray pour les chevaux qui en ont peur.
  • Les répulsifs en flocon ou en semoule : c’est le cas pour l’ail essentiellement. Les flocons sont à donner tels quels au cheval pour combattre les parasites internes surtout.
  • Les répulsifs en shampoing : ce sont en réalité des shampoings avec une senteur particulière afin d’allier propreté et action répulsive. L’odeur de citronnelle est souvent utilisée dans ce cas.

 Nous avons tout un article dédié aux parasites et aux moyens de les éloigner, vous pouvez y jeter un coup d’œil si cela vous intéresse davantage !

 EFFOL Gel anti-mouches

 La pince à tique

Les tiques sont des parasites externes dangereux pour les chevaux comme pour les humains d’ailleurs. Celles-ci se trouvent dans les herbes ou dans la forêt et s’accrochent à l’animal pour se nourrir de son sang. La piqûre ou morsure n’est pas grave en elle-même, c’est le risque de transmission de maladies qui prédomine. Les tiques sont en effet vectrices de maladies comme la piroplasmose, la maladie de Lyme, les fièvres hémorragiques… Si votre cheval a une tique accrochée à lui, il est impératif de la retirer à l’aide d’une pince à tique et de surveiller le comportement de votre monture les temps qui suivent.

 

 Les électrolytes

Les électrolytes cherchent à améliorer la récupération du cheval après un effort intense et long. En effet, après un effort considérable comme une compétition, le cheval transpire abondamment et perd une quantité importante de sels minéraux. Une simple prise d’eau ne suffit pas à compenser toutes ces pertes. Les électrolytes en tant que compléments alimentaires sont donc là pour apporter les sels minéraux perdus en transpirant, ce qui va permettre au cheval de se réhydrater et donc de mieux récupérer. Un manque d’électrolytes peut par ailleurs provoquer une grande fatigue chez le cheval ou encore des crampes musculaires. Il peut donc être intéressant d’emmener des électrolytes en poudre ou en seringue en cas de grosse fatigue post compétition.

 

 L'argile

L’argile est un produit naturel parfait pour prendre soin des membres de votre monture. Celle-ci a plusieurs fonctions, que ce soit pour les tendons ou les articulations : elle permet de favoriser la récupération, de soulager le membre après une compétition, de l’apaiser en cas de traumatismes ou encore de réduire l’engorgement. Il faut la poser en couche épaisse, laissée à l’air libre ou entourée de cellophane sous une bande de repos pour une pose plus longue. Attention l’argile sèche n’a pas d’effet, d’où l’importance de l’appliquer en couche épaisse !

Argile OFFICINALIS

 Les ciseaux

Les ciseaux sont un indispensable de la trousse de secours : ils vous seront utiles pour des problèmes de matériel, pour une retouche crinière avant d’aller en piste mais surtout pour traiter une plaie. Afin de correctement soigner celle-ci, il faut au préalable couper les poils tout autour pour un accès plus facile.

Ciseaux courbes

 Les gants en latex                  

Il est important de porter des gants en latex avant de faire quelconque soin pour des raisons d’hygiène et éviter les risques de contamination par le toucher.

Les compresses

Les compresses servent à appliquer toutes sortes de lotions, notamment les lotions antiseptiques non moussantes pour désinfecter une plaie. L’avantage de la compresse par rapport au simple coton et que celle-ci ne colle pas et ne laisse aucun résidu dans la plaie. Il peut aussi sembler nécessaire d’emmener des bandes de repos pour maintenir la compresse en place si la plaie se trouve aux membres.

La lotion antiseptique

Il arrive régulièrement que le cheval se fasse des plaies en tout genre. Il est important de ne pas négliger leur soin car elles peuvent s’avérer très dangereuses pour leur santé. En cas de moindre doute quant à la profondeur, la localisation ou l’aspect, n’hésitez pas à appeler le vétérinaire pour une prise en charge rapide. Seules les petites plaies superficielles hors zone à risque peuvent être soignées par le cavalier lui-même. La première chose à faire est de désinfecter la plaie une fois que celle-ci est bien dégagée. Il faut tout d’abord mouiller la plaie, appliquer une lotion antiseptique moussante telle que la bétadine rouge, savonner la zone puis la rincer sous la douche pour enlever tout le produit. La lotion antiseptique non moussante, telle que la bétadine jaune cette fois, s’applique quant à elle avec des compresses après la lotion moussante. 

Bombe antiseptique SEPTIJECT

La crème cicatrisante

La crème cicatrisante est une crème grasse stimulant la cicatrisation de la peau du cheval. Elle est à appliquer sur les irritations, les plaies, les crevasses, ou en prévention sur des zones sujettes aux frottements. Il est nécessaire de nettoyer correctement la zone concernée avec un antiseptique avant de poser la crème.

L'arnica

L’arnica sert à soulager les traumatismes tels que les ecchymoses, les œdèmes, les contractures musculaires, les entorses... Elle est donc souvent utilisée après une compétition pour apaiser les muscles et les tendons. L’arnica se trouve principalement sous forme de gel pour une application facile par massage.

Argile OFFICINALIS Arnica

 (8)    (0)